Le Plan Stratégique de la Pratique Sportive en Nouvelle-Calédonie (PSPSNC)

09 mai 2019

Sport Plan

Plan stratégique Sport.png

Le plan stratégique de la pratique sportive en Nouvelle-Calédonie a été adopté par les élus du Congrès mercredi 20 février. Au programme,  quatre axes pour améliorer la gouvernance du sport, développer l’activité physique en faveur de la de cohésion sociale, de la santé et du développement territorial, et accompagner l’accès au sport de haut niveau.

Complémentaire aux autres plans déployés par le gouvernement*, ce plan dédié à l’activité physique et sportive est également le résultat d’une large concertation. Le 21 mai 2016, les Assises du sport, qui ont réuni les acteurs du secteur, ont permis d’initier une réflexion collective sur le devenir du sport calédonien. « Cette rencontre visait trois objectifs principaux, rappelle Valentine Eurisouké, en charge de ce secteur au gouvernement. Établir un diagnostic faisant émerger les enjeux, les besoins et les leviers ; définir les axes stratégiques, les thématiques et les objectifs opérationnels ; déterminer les perspectives d'actions d’une politique sportive pour la Nouvelle-Calédonie. »
À l’issue de cette journée d’échanges et de concertation, quatre axes stratégiques ont émergé qui ont été déclinés en objectifs opérationnels. « Le plan stratégique de la pratique sportive s’appuie sur l’ensemble de ces éléments dans une volonté de cohérence, de mutualisation et de transversalité, pour répondre aux enjeux définis et au contexte spécifique du territoire », souligne Valentine Eurisouké.

Le sport pour tous

Le plan sport propose une gouvernance rénovée du secteur, notamment au plan réglementaire. Il vise aussi à renforcer le rôle social et sanitaire du sport par des efforts de promotion et un accès facilité à l’activité physique et sportive pour tous les Calédoniens. Le troisième volet s’attache plus particulièrement au développement socio-économique de la Nouvelle-Calédonie engendré par le sport, notamment en termes de formation, d’emplois et d’équipements. Le dernier axe, consacré à l’accès au haut niveau, prévoit par exemple la création d’un parcours calédonien d’excellence sportive et une formation renforcée des entraîneurs afin de conforter cette pratique exigeante qui contribue au rayonnement du territoire.
Reste maintenant à décliner ce vaste programme en plan d’actions concertées avec les acteurs. Ce qui sera fait dès cette année, parallèlement à la création d’un observatoire du sport qui sera chargé d’évaluer la mise en œuvre du plan.

* Plan de santé Do Kamo, projet éducatif, plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance, plan Jeunesse.nc

Documents à télécharger